Rencontres AFPMA 2019

Publié par Grégoire Marot le

Le 6e rassemblement AFPMA a été accueilli cette année par l’association Oxalis au sein de l’éco-centre de Savoie à La Chavanne. Une trentaine de poêliers s’y sont retrouvés, rejoints par des confrères autrichiens et espagnols avec le projet d’échanger sur les pratiques. Comme l’année précédente, de nombreux corps de métiers étaient représentés : chauffagistes, thermiciens, représentants, industriels, fumistes, ramoneurs, constructeurs de fournils, maçons, enduiseurs et journalistes.

Après les arrivées de la veille, les derniers arrivants se sont posés, qui en voiture, en camion, à vélo, et même à pied… Et à peine reformé, le groupe s’est animé : les relations entamées lors des précédentes éditions et entretenues toute l’année au sein du réseau AFPMA ont repri sans avoir perdu de leur force : la solidarité du groupe de passionnés et d’experts n’est pas un mythe et les trois journées à venir allaient être professionnelles et enthousiastes…

Ceci n’est pas de la fumisterie !

C’est par le très sérieux thème de la fumisterie qu’a débuté la rencontre avec l’intervention d’un représentant du fabriquant allemand EKA.

Son intervention sera complétée ultérieurement par les conseils apportés par Guylaine André et Hervé Leder sur les précautions à prendre en matière de réglementation concernant les conduits de fumée et le ramonage.

De la recherche et du développement
David Szumilo,notre hôte, concepteur du poêle Oxalis, nous a présenté les caractéristiques de sa création.
Après plusieurs années d’expériences et de perfectionnement, ce poêle low-tech est de plus en plus fiable, performant et économique. Il n’intègre pas les principes de la norme européenne et n’ouvre pas de droit à la réduction d’impôts. Cependant, l’augmentation des participations aux formations d’auto-constructeurs et du nombre d’installations réalisées (environs 300 poêles recensés actuellement) confirme l’intérêt des particuliers pour ce type de poêle de masse.

Stéphane Alziari de PRSE a présenté la deuxième version des briques à injecteurs conçues par l’AFPMA. Made in France, elles seront produites en deux qualités SV40A et SV60K. Elles font gagner un temps précieux au montage et sont conformes à la norme UZ37.

Elles ont été mis en œuvre dans un poêle de démonstration sur lequel ont été effectués les tests particules « maison » et ont donné à ce stade des mesures de combustion très satisfaisantes.

Damien Lehmann a présenté les travaux d’installation et de perfectionnement du labo. Le matériel de mesure des particules fournit par nos confrères américains de la MHA, a été testé et se révèle prometteur : il ne sera dorénavant plus nécessaire de se tourner vers de coûteux labo privés pour expérimenter et tester les foyers.

Projet Apala et Fonds Agir Low-Tech
Les sixièmes rencontres de l’AFPMA ont été l’occasion de présenter la démarche conjointement engagée par l’association APALA et le Fonds Agir Low-tech. A partir du constat partagé de faciliter l’accès au Poêle de Masse pour un public concerné par l’éco-construction et le faire soi-même, nous travaillons à la mise en place d’une formule basée sur la démarche low-tech : des niveaux d’engagement demandant plus où moins d’investissement au bénéficiaire suivant ses critères, revenus, compétences, temps disponible.
Notre démarche vise à baliser ces nouveaux parcours d’accès au moyen de deux rôles complémentaires : l’accompagnateur et l’artisan. Au travers un modèle de poêle s’inspirant de l’évolution du Rocket Stove et des poêles de masse éprouvés par les artisans poêliers, un poêle en kit générique auto-constructible et compatible avec la réglementation française pourrait répondre à ces besoins.
Pour les artisans poêliers, ce serait l’occasion de proposer une formule plus proche d’un accompagnement et validation de chantier, où ils bénéficient de main d’œuvre supplémentaire, sans prendre de risque sur leur responsabilité.
Il ne s’agirait donc plus de passer 1 mois avec le client mais d’intervenir sur les points les plus techniques et aux moments clefs, validant ainsi la pérennité de l’ouvrage.
Les modalités et degrés d’accompagnement seront définis après consultation des professionnels du secteurs et des instances officielles (AFPMA, C2AP, CSTB, …). L’approvisionnement, l’organisation, l’accompagnement et le suivi de chantier pourra être assuré par des structures comme APALA ou les artisans eux-mêmes, en tant que assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO).
Pour le bénéficiaire, c’est l’accès facilité et sécurisé à travers différentes formules d’accompagnement. Pour l’artisan c’est une nouvelle possibilité de réaliser des chantiers plus courts, et bien cadrés. Les structures accompagnatrices assurent l’organisation, la gestion et la bonne réalisation du chantier selon le protocole qui sera défini.
Nous pensons que notre démarche peut favoriser l’émergence du poêle de masse en le rendant plus accessible, dans un cadre sécurisé, auprès d’un public de plus en plus concerné par la transition énergétique.

Alerte aux particules fines
Deux interventions ont mis l’accent sur ce sujet primordial.
Le compte rendu par Emile Lanselle des rencontres européennes VEUKO du printemps dernier auxquelles L’AFPMA était représentée a montré que c’était la préoccupation majeure de la plupart des délégations nationales en Europe : la législation est susceptible d’évoluer sur le sujet. La crédibilité du poêle de masse auprès des institutions repose sur cette donnée.

Pascal Pierret a démontré que cette préoccupation est aussi au coeur de la réglementation actuelle
La présentation mettait l’accent sur la philosophie et les détails de la norme de construction des poêles maçonnés, la NF EN 15544 :

  • L’histoire du calcul des poêles en Autriche et en Allemagne
  • La nécessité de présenter des gages en matière d’émission de particules fines, compte tenu d’une pression toujours plus grande sur ce thème partout en Europe
  • L’apport du calcul pour garantir un fonctionnement fiable (équilibrage des pressions, tirage, maîtrise du risque de condensation), un rendement garanti, un niveau d’émissions bas.
    Il côtoie de près la problématique des émissions de gaz à effet de serre. L’équation première est : comment restituer le plus de chaleur possible en utilisant le moins de bois possible ?

Diversité et fluidité des approches, autour de l’hydraulique.
La demande du particulier s’oriente souvent vers le transport de la chaleur produite vers des points éloignés du poêle. L’eau a une très forte capacité de transport de la chaleur.
Dominique Rehmann de Arno Keramic, nous a présenté les solutions techniques et industrielles développées sur les marchés allemands et autrichien.

Vital Bies a ensuite présenté des approches plus artisanales de mise en œuvre de l’hydraulique basées sur des échangeurs sur mesure réalisés en ferronnerie, allant du serpentin au contact des fumées, au réservoir placé contre les parois chaudes.

Dans les deux cas, l’accent est toujours mis sur les organes de sécurité indispensables à ce type d’installation.

Fonctionnement de l’association : démocratie, coopération et efficacité.
Il est rappelé que depuis un an des commissions ont mises en place par Thèmes et que pour chaque commission il existe un référent CA , à savoir :
Formation  responsable Guillaume Grawez / référent CA Yannick
Communication Guillaume Augais /Aurélien GT
Lobbying reconnaissance Émile /Aurel H
Recherche et développement Damien / André
Gestion administrative Vital /Guylaine/
Evènementielle Nicolas/Aurélien GT
Comme le bureau , ces commissions sont de plus efficaces et autonomes , elles ont établies des priorités d’actions qui ont été insérées dans le tableau de bord créé pour un meilleur suivi.

Fonctionnement du bureau de L’AFPMA.
– Réunion téléphonique de 1h30 (souvent plus) tous les 15 jours.
– Utilisation du Tableau de bord et points chauds
– Pilotage des commissions: amélioration de fonctionnement
– Compte rendu détaillé disponible sur le drive pour tous.
– Transfert des différents éléments aux nouveaux responsables du bureau (secrétaire – trésorier)
– Redirection des emails de contacts de clients prospects vers la carte et aux membres pro à jour

Des repas décarbonés eux aussi !
L’éco-centre focalise son action sur la préservation de l’environnement par une cuisine peu gourmande… en combustible ! La cuisine de David Szumilo, poêlier cuisinier, nous a accompagnés tout au long des 3 jours. Elle est préparée dans des cuiseurs bois performants et fonctionnels. La stérilisation elle est réalisée au soleil au moyen de tubes solaires sous vides qui permettent également « le réchauffage ». Le résultat est une alimentation, végétarienne, goûteuse et conviviale au bilan carbonne remarquable : véritablement, « du soleil dans nos assiettes » !

Les échanges se sont aussi beaucoup enrichis des partages informels entre les membres. Stefan Polatschek a commenté le livre « retrospective d’une carrière de plus de trente ans  » qu’il a réalisé a la demande d’un ami poêlier autrichien. On a été saisi par la finesse et la tradition du design dans ce pays ainsi que par les processus de réalisation des poêles artisanaux (Genèse et conception des projets, création céramiques, mises en œuvre, finitions diversifiées et originales).

Vente aux enchères au profit de l’AFPMA
Antiques accessoires de fumisterie, bibelots de bric et de broc, fins de stock ,cadeaux d’entreprises et spécialités culinaires sont apportés par les participants et pro . Ils ont été âprement disputés sur la table des enchères sous la houlette d’Aurélien Germain Thomas. Apparemment, chacun est sorti de ces transactions enorgueillit par ses nouvelles acquisitions, si modestes soient elles.

Concours photo
Le concours photo a permis de d’établir un panorama de quelques réalisations de cette année dans la diversité des styles et des savoirs- faire. Le gagnant unanime sera ? …Le futur acquéreur d’un poêle de masse auprès d’un artisan de l’AFPMA très certainement, tant l’offre est originale et diversifiée !

Catégories : Vie de l'asso